Brumes


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une borgne passe et s'arrête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Une borgne passe et s'arrête.   Mer 1 Mai - 12:09

Une jeune Ecaflip aux cheveux écarlates et aux yeux vairons, tout droit sortie d'une brume constituée d'inscriptions mauves et étranges, s'avance dans les rues de Brâkmar à la recherche d'un foyer.
La jeune Ecaflip, sucette tofu entre les canines, s'arrête devant une maison où trône l'emblème de la guilde "Brumes". Intriguée, elle décide d'escalader jusque sur le toit et regarde à l'intérieur de la cheminée.


"Il est tard, Kaemy. Même avec ton pelage, le froid t'atteint."

Ces paroles, elles ne viennent pas de la jeune personne. Non, ces paroles viennent de son œil gauche, de couleur mauve. L’œil de droit est d'un bleu ciel resplendissant.

"Je sais. Mais que veux-tu, il n'y a que quelques instants, je flânais sous un arbre, et par "magie" je me retrouve ici. A qui la faute ?"

L'oeil mauve, c'est Finsae. Cet oeil maudit est l'oeuvre d'une bataille acharnée contre un elfe des Landes de Sidimote.

"Qu'espères-tu trouver, Kaemy ?" - "Un foyer. J'ai besoin d'entourage. Vois-tu, depuis que tu as pris possession de la moitié de mon sens, les gens ont peur de moi. Ils me demandent pourquoi je parle à mon oeil. Ils me regardent tous comme des fous ! J'ai besoin de personnes qui n'auront pas peur de moi, ni de toi."

L'Ecaflip, afin de faire taire Finsae, sort de sa sacoche un cache-oeil qu'elle mit instantanément.

"Je ne veux plus être seule."

Kaemy s'engouffre dans la cheminée sans grand mal, puisqu'un félin est souvent très agile.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Kaemy tombe sur ses pattes, pleine de poussière, elle tousse et se frotte le visage afin de pouvoir ouvrir son seul oeil valide. Personne. Pour attirer l'attention, elle décide de miauler. Toujours personne. Peut-être est-elle seule dans cette maison. En attendant, il fait chaud, heureusement pour elle, la cheminée n'était pas allumée.
Elle décide de s'avancer dans la pièce rangée. Elle renifle et trouve l'air agréable.


"Je réfléchis toujours APRES avoir agit... Pénétrer comme ça dans une demeure, ça ne se fait pas."

Kaemy se tapote un peu partout pour enlever la saleté de son pelage blanc et finit par observer la salle. Par stress, elle croque dans sa sucette qui casse et dégouline sur le plancher qui avait l'air d'être récemment nettoyé. Gênée, elle décide de ranger son orgueil et de lécher le sol.

"C'est sûr que comme ça, tu n'attires pas les regards non plus ma pauvre..."

Kaemy ouvre la porte délicatement afin de ne pas se faire surprendre par des objets pouvant être suspendus au plafond ou même atterrir dans une chambre occupée par des tourtereaux ayant la fougue et l'ardeur de la jeunesse.

Elle agite ses oreilles en espérant entendre quelqu'un.
Il y a des gens. Ils sont en bas de l'escalier. Apparemment, ils sont joyeux. Kaemy se dit qu'elle n'aurait pas du rentrer, elle va peut-être provoquer un scandale.


~marmonnant~ "J'ai peur qu'il me rejette à peine vont-ils me voir... Je suis pleine de poussière, j'entre sans autorisation, je salis leur demeure, j'ai un oeil en moins... Qu'est-ce qu'ils vont se dire ?"

Quelqu'un monte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Des-Chenaies
Eternelle fiancée
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : Jamais trés loin
Date d'inscription : 28/05/2008

Information Guilde
Guilde:
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Mer 1 Mai - 19:36

La disciple de Sacrieur sortait de sa chambre pour rejoindre le hall quand elle entrevit une silhouette inconnue sur le palier. La Brume n'était pas très dense, ce qui était étonnant... Céridwen ne pouvait ignorer la présence de l'étrangère dans la demeure. Elle s'approcha de la silhouette immobile près de la rambarde de l'escalier qui rejoignait le hall des Brumes.

"Egarée ?" une voix mielleuse se glissa dans l'oreille de l'Ecaflipette. Des-Chênaies tenait la pointe de sa dague entre les reins de la jeune fille. "Ce sont pas des manières d'entrer chez les gens, même pour notre sombre Cité... Les raisons de ta présence m'importent peu, mais passionneront sûrement la Tisseuse. Cela fait une éternité qu'elle a cloué quelqu'un à la porte de la demeure..."

Accentuant la pression sur sa dague, elle invita d'une poussée dans le dos l'intruse à emprunter l'escalier.

_________________
Les femmes ne sont jamais plus fortes que lorsqu'elles s'arment de leur faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Mer 1 Mai - 19:42

Le son d'une voix inattendue hérissa les poils de Kaemy.
Elle sentit sans plus attendre la lame glacée qui se frottait contre son pelage.
Aussitôt, elle leva les mains comme si on venait d'arrêter un criminel en flagrant délit.
Les paroles de la Sacrieur suffisent à faire taire l'Ecaflip et elle emprunte sans grogner l'escalier.

Kaemy tenta quand même de calmer le jeu pour éviter les malentendus pendant la descente.


"J'aime pas vraiment frapper aux portes... 'Fin j'avais froid... 'Fin non je veux dire je suis pas un chat errant... 'Fin..."

La pointe de la dague piquait à peine la peau de Kaemy qu'elle en perdit ses moyens.

"C'est pas des manières je sais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Ventousée
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 08/04/2013

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Mer 1 Mai - 19:55

Death était assise sur sa pile de bouquins, en train de jongler avec une pomme, fruit qu'elle aimait tout particulièrement. Elle vit les deux jeunes femmes s'avancer dans l'escalier et haussa un sourcil, rangea le fruit et serra sa cape contre elle, présageant que la situation n'était pas habituelle et que le froid n'allait pas tarder à se faire sentir.

Hé bien, voilà une façon particulière de faire son entrée dans cette maison... commenta la jeune femme pour elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Jeu 2 Mai - 8:21

Elle aurait pu commander à sa Brume bien de délicieux sévices, fins et éthérés, à faire subir à la "visiteuse" à l'instant même où elle s'était aventurée sur leur toiture. Elle aurait pu elle même aller la cueillir délicatement dans l'âtre, accueil d'une amabilité et d'une douceur dont seule la Dame de Glace, la Tisseuse de Brume, était capable.
Mais l'aspect de l'écatte que lui rapportait sa Brume, son attitude, l'intriguaient. Le fait que sa vieille compagne Chijou ait enfin terminé sa maitrise en matière de confection de costumes n'était pas pour rien dans ce choix: peut-être que l'enie allait enfin leur ficher la paix ... A moins que ce nouveau métier ne lui donne un sujet de plus de râlerie quand on allait la solliciter. Mais dans les deux cas, cela présageait de bonnes choses: elle adorait faire bouder Chijou.

Toujours est-il qu'elle avait laissé la visiteuse rentrer dans la maison de la façon la moins conventionnelle qui soit. Sa Brume murmurait, aussi intriguée que sa maitresse, lui rapportant le moindre frémissement de moustache de celle qui se pensait si discrète. Des n'avait pas manqué de lui réserver un accueil qui l'avait faite sourire. Quant à la Tisseuse, elle n'avait pas bougé de son haut siège, dans le hall, lové au fin fond de la plus sombre alcôve. Une pensée la fit de nouveau sourire:

- Ah tu avais froid? Et tu as choisi justement notre maison pour te réchauffer, sans même nous demander l'autorisation d'en profiter? Cruelle erreur que la tienne ...

Sa main quitta l'accoudoir du fauteuil et ses doigts effectuèrent une petite danse rapide, bien que très étudiée. La brume se densifia, devenant un voile quasi impénétrable, dansant furieusement dans le hall et grimpant rapidement les escaliers comme une marée grise zebrée de bleu. Alors même que Des et sa proie arrivaient en haut des marches, le rez-de-chaussée était totalement englué dans la brume impénétrable. Dans un dernier élan de ce qui était pour elle du pur ludisme menaçant, la Dame de Glace expira et des bourrasques glacée terminèrent de répandre la brume au premier étage, engloutissant tout et tous et faisant cruellement tomber la température bien en dessous de zéro.

Les Brumeux assistèrent à ce qui était habituel pour eux: une mince couche de givre recouvrant tout, progressant rapidement dans la maison. Portée par la bise glaciale, la voix cassante de la Tisseuse fut portée en haut des escaliers, saisissant autant que le froid, les oreilles qui l'entendirent:

- Cheminée, chevelure rouge? Tu es soit très en avance, soit très en retard pour jouer au Papa Nowel ... J'ose espérer pour toi que le cadeau que tu nous apportes sera à la hauteur de ton impolitesse et de ton audace pour pénétrer chez nous sans y être invitée. Si tu es venue chercher la chaleur, pour l'heure, je ne t'offrirai que le froid mordant de ma glace et l'humidité dangereuse et fourbe de ma Brume...


Elle fit silence et attendit que Des lui amène l'ecatte dans le hall...

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Des-Chenaies
Eternelle fiancée
avatar

Nombre de messages : 249
Localisation : Jamais trés loin
Date d'inscription : 28/05/2008

Information Guilde
Guilde:
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Jeu 2 Mai - 13:31

Le froid accompagnant la Brume, se faufila le long de ses jambes à mesure qu'elle descendait l'escalier. La chair de poule envahit son corps. Des-Chênaies était habituée à la température de la maison, ainsi qu'à ses variations soudaines, mais elle continuait de frissonner aux colères de Céridwen... L'Ecaflip n'était pas du genre batailleuse, l'emmener dans le hall était bien plus simple qu'elle ne l'avait pensé.
La disciple de Sacrieur pouvait se repérer, malgré l'épaisseur de la Brume. Elle parcourait la maison depuis tellement d'années qu'elle en connaissait chaque recoin en aveugle. Rangeant sa dague, elle s'inclina en direction de l'alcôve de la Tisseuse.
Elle souffla quelques mots à l'Ecatte et disparut dans la Brume, l'abandonnant au milieu de la pièce. Les oreilles attentives auraient pu entendre
:
"Veille à ne pas la contrarier davantage, je n'ai rien sur le dos pour pallier au froid..."

_________________
Les femmes ne sont jamais plus fortes que lorsqu'elles s'arment de leur faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Jeu 2 Mai - 15:29

Titerasemottes sentit le froid s'insinuer jusque sous sa couette et se demanda ce qui pouvait bien se passer. D'ordinaire la Brume se cantonnait au rez de chaussée.
Elle sortit de sa chambre et vit la boule de poils escortée par Des. Aussitôt une idée loufoque se forma dans sa tête. Cette jeune écate ferait un excellent hérisson.

Dites-moi, il me vient une idée : si on la faisait remonter par où elle est venue, puis redescendre puis remonter. Il y a des siècles que cette cheminée n'a pas été ramonée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Jeu 2 Mai - 19:23

L'Ecatte fut surprise par cette brume glaciale et son pelage s'hérissa.
Marchant en tâtant les murs et la rambarde d'escalier, de plus guidée par la Sacrieuse qui l'avait découverte, sans s'y attendre Kaemy se retrouvait en plein milieu d'une salle brumeuse et où il y avait la silhouette de la fameuse Tisseuse.
Ne voyant pratiquement rien, elle décide d'enlever son cache-oeil afin d'avoir une meilleure visibilité, même si c'est au risque de laisser Finsae parler librement et sans le contenir.
Même si Finsae occupait la moitié de la vision de sa "maîtresse", le libérer permettait une meilleure perception à l'Ecaflip.

Dans un premier temps, Kaemy décide de se taire afin de faire le point sur le nombre de personnes dans la pièce et afin d'observer leurs réactions. Des réactions pas très accueillantes, comme l'attendait l'Ecaflip.


"Je pense que le simple fait de ma descente a permis à la cheminée de retrouver une jeunesse... Puisque comme vous le voyez, mon corps a servi de ramonage..."

En effet, le pelage blanc de l'Ecaflip était encore bien grisé limite noir à certains endroits.

"Je tiens à m'excuser pour mon entrée inhabituelle, j'ai agis sans réfléchir, encore une fois... Ah, avant que j'oublis, je suis Kaemy Kisame. Comme vous le voyez aussi, je sers le divin Ecaflip. Mon intrusion dans votre demeure est due à plusieurs facteurs, si vous le voulez bien, je m'explique..."

L'Ecaflip prit son souffle et se frotta les bras pour se réchauffer, puisque la chaleur qui l'entourait avait disparue en même temps que l'apparition de cette brume.

"Je viens d'une toute autre dimension... Avant d'être arrivée devant votre demeure, je dormais paisiblement sous un arbre, sous l'oeil de Messire Agride. Suite néanmoins à un pacte fait à..."

L'Ecaflip montra son oeil mauve de sa griffe avec une mine peu réjouie.

"... Finsae, cet oeil. Il y a de cela quelques mois, j'accompagnais mon petit frère dans les Landes de Sidimote. Mais puisqu'il avait décidé d'être le meneur de la balade, nous nous sommes perdus. Il a décidé de chercher vers l'Ouest, et moi, à l'Est. Je suis arrivée à ce qui me semblait être le camp Bwork. Cependant, à peine ai-je mis la patte dans le territoire, qu'un Elfe est venue me donner un coup dans la nuque. En me réveillant, j'avais un oeil en moins. Du moins, je ne voyais plus que d'un oeil, ensuite..."

L'Ecaflip ne put finir la parole, son oeil mauve prit l'initiative de conclure.

Finsae ~ "... qu'ensuite, moi, Finsae, j'ai pris le contrôle d'une moitié de sa vision."

L'Ecaflip décida de remettre son cache-oeil après réflexion, pour éviter toute confusion.

"Désolée. Vous l'aurez compris, je suis habitée d'une entité qui décide de me pourrir la vie. J'espère d'ailleurs que vous n'avez pas trop peur de moi, puisque souvent les gens me regardent avec dégoût. Suite à ce pacte, que je n'ai pas vraiment eu le choix d'accepter, je me retrouve dans votre dimension. Celle sous l'oeil de Dame Jiva.
Suite à ma nouvelle vie de borgne, j'ai perdu tout mon entourage. Les gens ont peur de moi, quand ils me voient parler avec mon oeil. Les gens me rejettent. Les gens disent que je suis maudite...
C'est pourquoi je suis entrée dans votre demeure. Je recherche de la compagnie, de la chaleur, de la douceur... Même si pour le moment j'ai l'impression que ça ne sera que le froid mordant de la Brume.
J'imagine que vous voulez savoir pourquoi vous voudriez de moi.
A vrai dire, il est vrai que je ne sais pas faire grand chose, mais j'ai certaines valeurs que je respecte par dessus tout. J'aime aider les autres, bien que les autres me rejettent. J'aime être utile. Je suis serviable et jamais je n'abandonne quelqu'un à son triste sort, car je sais ce que cela fait."


L'Ecaflip se tait et baisse la tête, nostalgie des regards de dégoût et de rejet posés sur elle.

"Je ne rejette jamais personne... Même si son passé, son présent, son futur sont moches...
Suite à l'absence d'entourage, il est vrai que les bonnes manières et moi...
Enfin, j'ai choisi de rentrer dans votre maison car je ne connais pas cette dimension, et qu'en croisant l'un d'entre vous à un Zaap, à son comportement, je me suis dis que vous étiez des personnes qui n'auraient pas peur de moi et qui sauraient accueillir une pauvre maudite telle que moi..."


L'Ecaflip redresse la tête, en espérant ne pas en avoir trop dit.
Kaemy dresse ses oreilles afin d'écouter chaque détail des paroles qui ne tardent à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Ventousée
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 08/04/2013

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Ven 3 Mai - 22:30

Death haussa un sourcil, gardant sa cape sur ses épaules tout en observant, sceptique, l'Écaflipette. Si son histoire était vraie, ce dont elle doutait, elle n'en était pas moins abracadabrante.

Tu as donc suivi l'un des nôtres du zaap jusqu'ici pour entrer comme une voleuse ? Je suis curieuse de savoir dans quel état tu vas sortir d'ici...

Elle dévisagea la jeune femme de bas en haut.

Et pourquoi ici en particulier ? Si tu cherchais à te réchauffer... C'est bien raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Ven 3 Mai - 23:10

L'Ecaflipette, toujours énormément gênée par son intrusion, se tait un petit moment.
Elle ouvrit la bouche et la referma.
Kaemy se doute, suite aux expressions données par l'assemblée, que son histoire n'est pas approuvée.
Un peu déçue par ces réactions, elle pense que ces gens vont peut-être la regarder comme si c'était belle et bien une folle.
Après un court silence, elle décide de reprendre la parole malgré tout.


"Pourquoi vous spécialement... Eh bien, comment dire... Comme je vous l'ai dis, je ne connais personne ici. Quand je dis bien personne, c'est vraiment personne. Je suis seule.
En essayant de trouver mes marques dans ce nouvel environnement, je me répète, j'ai remarqué le comportement de l'un de vos membres. Je ne saurai dire qui, j'ai, certes l'ouïe fine, mais je n'aime pas surprendre une conversation.
Le comportement de cet individu m'interpella plus que les autres, puisque j'entend à droite et à gauche des "je vends ... proposez un prix" ou "recrute dans..." ou encore des injures à tout va.
Dans ce monde "hostile" voyez-vous, je recherche de la bonne compagnie. Vous me direz "Certes nous sommes différents. Mais il y a d'autres personnes qui peuvent être comme nous.".
Néanmoins, j'ai pris le temps de réfléchir et d'observer encore le quotidien de ce monde. Plus rien ne m'interpellait comme l'avait fait un de vous.
Je ne cherchais pas vraiment à me réchauffer à proprement dit... Non, je cherchais à me réchauffer, de l'intérieur. Qu'importe le froid mordant de l'extérieur, du moment que je trouve une flamme sentimentale parmi vous."


Kaemy se tait, baissant les yeux avec un peu de timidité et prenant l'air d'un enfant venant de se faire gronder pour avoir piqué une bananagrume à l'épicerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Sam 4 Mai - 18:36

Lovée dans sa Brume, invisible à tous sauf aux siens, elle observait la nouvelle venue. Curieusement, certains de ses mots faisaient résonner de vieux souvenirs, des gens, des choses enfouies depuis des siècles au fond d'elle, très profondément, sous l'épaisse couche de glace qui enserrait son cœur.
Quand elle dit "je vends... proposez un prix", un sourire passa sur son visage et elle tourna ses yeux transparents vers Aeon qui s'évertuait à coller des étiquettes d'objets "empruntés" sur ce qu'elle estimait être SES produits, ou à en falsifier d'autres, un bout de langue rose dépassant de son museau poilu sous ses yeux concentrés.

"... me réchauffer de l'intérieur" dit-elle ensuite, et la Tisseuse, contre toute attente, se leva, froide, le dos raide. Sa main effectua une nouvelle petite danse et la brume se délita un peu, laissant apercevoir les silhouettes des Brumeux, quelques meubles confortables de-ci de-là. Elle avança vers l'écatte et la toisa, tournant lentement autour d'elle, sa brume frôlant la visiteuse, comme un chienchien reniflerait une chose nouvelle. La Dame de Glace se planta face à elle, assez proche pour que Kaemy sente ses expirations froides remuer ses moustaches, assez proche pour que ses yeux de glace transpercent le seul œil visible de la visiteuse, comme pour ausculter le fond de son âme.

Dans sa main apparut une dague fine, pas de celles avec lesquelles on se bat, mais de celles avec lesquelles on achève fourbement un adversaire: le retournement de situation inattendu en quelque sorte. Elle l'approcha lentement du visage de la visiteuse en espérant pour elle qu'elle ne bouge pas: cela signerait son arrêt de mort. D'un geste lent, avec une main experte, elle fit glisser de la pointe de sa dague le bandeau qui couvrait l’œil étrange, l’œil mauve qui se tapissait dessous, remontant le cache sur le front de la visiteuse. Elle plongeât son regard insensible et froid dans la seconde "âme" qui lui faisait face, sans peur, sans apriori, protégée depuis de longues années des manipulations diverses, des possessions de tous bords, sa brume lui garantissant depuis longtemps maintenant un voile insondable et sur.

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant qu'elle ne hoche la tête, un vague sourire aux lèvres et range sa dague qui n'avait pas quitté la proximité de la tempe de Kaemy, comme une mise en garde. Elle recula d'un pas et ses mains disparurent dans ses larges manches avant qu'elle ne lui tourne le dos. Alors qu'elle s'éloignait vers le fond de la salle encore nimbée d'une brume insondable, sa voix cristalline se fit entendre, déclinant au fil de ses pas:


- Si tu souhaites nous rejoindre, ça sera vous deux ou personne. Inutile donc de dissimuler ton "visiteur" puisque nous devrons composer avec lui. Nous avons à parler, seules. J'attends que tu te manifestes. Ensuite, nous verrons.

Le silence retomba, laissant les Brumeux et la curieuse "invitée" libres de s'exprimer dans le grand hall.

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Sam 4 Mai - 19:14

Kaemy, surprise par la silhouette dansante dans la Brume, se retrouva face à face avec la Dame de Glace sans s'en rendre compte.
Elle sentit instantanément la lame glacée se glisser le long de son museau jusque sur son front.
Lorsque Kaemy sentit l'exposition à la fraîcheur sur son deuxième oeil, elle comprit que la Tisseuse s'intéressait à Finsae.
Après quelques minutes de silence, la Tisseuse repartit dans la Brume.

Kaemy cligna plusieurs fois de son œil mauve, comme pour "réveiller" Finsae.
Elle ferma les yeux un moment.

Quand elle rouvrit les yeux, son oeil bleu avait était remplacé par un second oeil mauve et une sorte de cicatrice s'était dessinée sur son oeil gauche.
Finsae avait pris le contrôle.
Le corps de Kaemy bougea un peu, ses yeux cherchaient dans la Brume la silhouette de la Tisseuse.
N'y voyant pas grand chose, il décide de regarder dans la Brume, par là où était partit la Dame de Glace.

Finsae prit la parole vers cette direction.


"Bonjour à vous tous. Comme j'ai pu l'entendre raisonner, mon hôte, afin d'intégrer votre confrérie, aurait besoin que je me présente à mon tour.
Commençons alors par les banalités en tout genre : je suis donc Finsae. Je vais pas m'attarder, je pense qu'elle vous a déjà tout dit. Je suis une partie de Kaemy, certes petite, mais pour le moment importante. Sans moi, elle n'aurait plus la possibilité de la perception. Vous l'aurez vu, je loge dans son oeil gauche.
Concernant mon apparition dans son quotidien, je vais vous expliquer un peu plus en détails, puisqu'elle est incapable de le faire elle-même. En même temps, elle est jeune, et je suis bien plus vieux qu'elle.
Avant d'être enfoui dans le corps de Kaemy, j'appartenais à un autre hôte."


Finsae se tait un petit moment, regardant les Brumeux de ses yeux scintillants. Il sourit et laissa dépasser les crocs de l'Ecaflip.

"Oui, je vois que vous l'avez compris. Mon ancien hôte, c'était bel et bien cet Elfe. Il s'appelait... Doukira."

Finsae, par un comportement désinvolte, marcha lentement entre les Brumeux.
Apparemment, cette seconde facette n'était pas aussi sage que Kaemy.


"Doukira était un Elfe qui avait les mêmes atouts qu'un Osamodas. Quand il est né, ses parents ont décidé qu'il serait un grand guerrier. C'est ainsi que son père me créa. Comment ? Je ne sais pas. Mais qu'importe, puisque je suis devant vous à cet instant."

Il s'arrêta et sortit de la sacoche de Kaemy une sucette-tofu qu'il plaça entre les canines de l'Ecaflip.

"Doukira fut maudit dès la naissance par moi-même. Pourquoi maudit ? Comment dire, lorsque vous êtes habité par quelqu'un d'autre, que cet autre vous pourris la vie, lorsque cet autre décide de temps à autre de vos actions... Ne peut-on pas appeler ceci une malédiction ?
Ainsi, Doukira en grandissant, décida de se débarrasser de moi. Oh non, il ne m'a pas prévenu. C'est en se baladant dans les Landes de Sidimote qu'il rencontra une pauvre fillette qui cherchait son chemin.
Kaemy n'était pas au bon endroit au bon moment.
Je ne saurai vous dire en détail tout ce qui s'est passé. Le même pacte qui m'avait uni à Doukira s'était exaucé pour Kaemy, sans que je puisse le voir."


Finsae croqua dans sa sucette, comme par rage.

"En me réveillant, j'avais quitté le corps d'un fort Osamodas, pour finir dans le corps de cette Ecaflip."

Finsae ricane subitement. Il marche vers ce qu'il semble être un miroir.

"Enfin, c'est pas plus mal, elle est plutôt pas mal dans son genre, la petite..."

En regardant dans le miroir, Finsae vit la silhouette de la Tisseuse. Il attendit sa réaction, et par politesse, se retourna et croisa les bras, comme pour dire qu'elle était libre de remettre le cache-oeil si elle en avait assez entendu, afin de pouvoir à l'Ecaflipette maudite de revenir à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimsvotn
Mister Bomberman
avatar

Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 10/02/2011

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Représentant

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Dim 5 Mai - 16:01

Alors qu'il rentrait d'une chasse fructueuse, Grimsvotn fut saisi, à peine la porte ouverte, par le froid mordant dont la signification était facile à deviner.

Un intrus était là, et la première impression qu'il avait pu donner à la Tisseuse n'était pas bonne.

En y regardant de plus près, il aperçu au milieu de la pièce une Ecaflip, sale, qui avait l'air de parler de l'oeil...

Cela était bien trop étrange pour lui, et il avait encore des viandes à préparer, des compositions à tester et des bombes à exploser.

Il continua donc son chemin vers ses quartiers, tout en murmurant un message à la nouvelle venue :


Bon courage à toi, mais tu aurais pu te laver avant de venir, c'est un minimum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Ventousée
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 08/04/2013

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Dim 5 Mai - 16:10

Death écoutait attentivement la nouvelle venue et, lorsqu'elle eut fini de parler, regarda Grim s'approcher de la disciple d'Écaflip avant de s'en aller. La Sacrieur songea que, décidément, cet œil était bel et bien une malédiction pour la jeune femme, comme il venait de l'indiquer.

J'avoue que le contraste entre les deux personnalités est saisissant, n'avez vous aucune considération à conserver les jours de votre hôte ? Je ne pense pas que vous aimeriez que ce corps qui vous abrite se retrouve cloué à la porte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dryloyw

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Dim 5 Mai - 20:31

Assise sur la rambarde du premier étage, prenant bien garde de ne se montrer à personne, une jambe pendant dans le vide, elle affutait ses flèches. Elle en encocha une et banda son arc, visant Death un sourire aux lèvres. Elle adorait la prendre pour cible, sans réelle raison, enfin, pour être honnête, si: Death adorait les pommes et Dryloyw adorait les transpercer!

Elle avait suivi l'arrivée de l'ecatte et écouté ce qui s'était dit, se demandant si, d'aventure, on lui laisserait un bout à ficher sur la porte. Une fois que chacun se fut exprimé, elle rangeât son arc et sa flèche, se laissa tomber du haut du balcon et atterrit lestement sur le sol en pierre du hall.

Elle s'approcha de Kaemy et se hissa sur la pointe des pieds pour fixer tour à tour chacun de ses yeux.


- Sympaaaaa!!! Ils le font couleur arc en ciel? Ou transparent comme ceux de la Cheffeuh? Autant j'aimais pas trop ta copine, autant toi, le mauve, je t'aime bien ! Ceci dit, si j'ai bien compris ce que disait la Tisseuse, elle attends que tu la contactes pour te parler en privé. Je sais pas moi, un piou messager, un tofu voyageur, un truc juste entre toi et elle quoi... M'enfin, moi, je dis ça, je dis rien. En tout cas, tu me plais bien le mauve !

Repartant en sautillant, elle tira la langue à Death au passage en faisant sonner des grelots qu'elle avant dans sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaemy

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 27
Localisation : Sous l'ombre d'un arbre à la Milifutaie.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   Dim 5 Mai - 22:23

Finsae écouta attentivement Death, après réflexion, cette Sacrieuse n'avait pas tort.

Il est vrai que si cette petite venait à se retrouver à la porte encore une fois, je vais devoir supporter son périple... Enfin bref.

Soudainement, une Crâ tomba devant lui, à quelques centimètres de son visage.
Finsae haussa un sourcil.


Soit, tu aimes le mauve, mais je n'ai pas choisi la couleur de mes yeux. Tout comme ma petite qui n'a pas choisi d'avoir les yeux bleus. Tout comme nous, qui n'avons pas choisi d'avoir les yeux vairons ensemble.

Finsae se décolle du mur et part en direction de la Brume.

J'ai un petit tête à tête qui m'attends alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une borgne passe et s'arrête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une borgne passe et s'arrête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ivanny ~ Avant ma vie consistait à m’arrêter au panneau stop et attendre qu’il passe au vert.
» mes mp3 ne passe pas
» Des arrêtés municipaux
» Arrêté Municipal
» Arrêté du Jour de Marché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: A la Lisière des Brumes :: Le Rideau de Brumes s'entrouvre sur le Grand Hall-
Sauter vers: