Brumes


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [BG Chibi]Le coeur d'Eniripsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalina
Ecallergène
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 32
Localisation : Dans la Brume
Date d'inscription : 17/05/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Représentant

MessageSujet: [BG Chibi]Le coeur d'Eniripsa   Mer 27 Fév - 7:04

La discussion n'avait duré que quelques instants. Chamailleries sans conséquences aux regards des témoins. Presque une plaisanterie infantile entre deux jeunes filles que tout oppose, les motivations comme les actes. De premier abord si semblables, si différentes pourtant. L'une se targuait de sa puissance en accusant l'autre du plus avilissant des qualitatifs : Un pain sur patte. L'affublant au passage du statut d'esclave. L'autre s'en défendit, tandis que la grande sœur de cette dernière préférait rester muette, bien que considérée comme bourreau. Cette relation entre ces deux femmes, elles seules la connaissaient vraiment ...

La vie de la dénommée Chibikrys, du nom de ses deux parents, commença dans une maison d'Astrub. Enfant non désirée d'une crâ à peine capable de s'occuper d'elle-même, elle fut confiée à ses grand-parents, loin, très loin de l'hostile contrée d'Amakna. Elle y grandit dans la paix et l'harmonie avec les autres, fussent-ils parents, voisins, amis, ou pious, tofus, bouftous. La violence lui était totalement étrangère.
Quand sa mère, accablée de remords après de nombreuses saisons, vint la chercher, la disciple d'Eniripsa fut brutalement confrontée à la barbarie du monde des douze. Le choc en fut tel qu'elle plongea en une sorte de mutisme, incapable de supporter la tempête qui ravageait les âmes de ses habitants. Désemparée, déchirée entre l'abandonner de nouveau et la garder auprès d'elle, la crâ prit la décision de la mettre à l'abri dans la maison qui l'avait vu naître. Lui laissant le choix d'en sortir ou d'y rester.
Plusieurs saisons encore durent s'écouler avant que cette famille ne soit complète : un jour, l'archère revint à la maison accompagnée d'une ecaflip au pelage ocre, manifestement exténuée et surtout blessée. Non pas blessée. Brûlée. D'un feu aussi ardent qu'éphémère. La petite connaissait les capacités de sa mère, la conclusion semblait évidente. Mais il n'était pas l'heure des reproches. Elle l'aida à installer la chatonne sur le lit, avant de voir la fautive chercher frénétiquement dans les armoires et autres coffres des potions qui permettraient de sauver sa victime. Non seulement elle n'en trouva pas, et quand bien même, elle n'y connaissait absolument rien. Une concoction pour guérir des blessures est-elle censée agir sur les brûlures ?.. À chaque minute écoulée, la féline posait un peu plus la papatte dans la tombe. N'y tenant plus, sentant une douce chaleur grandir dans ses mains, la jeune enfant les posa instinctivement sur la peau de la personne qu'elle ne voulait pas voir partir sous ses yeux sans avoir fait le moindre geste. L'effet fut presque immédiat : elle guérissait à vue d’œil, tandis que ses rictus de douleur se calmaient. L'ecaflip s'endormit alors d'un sommeil réparateur qu'elle avouera plus tard n'avoir jamais connu d'aussi loin qu'elle se souvenait. L'eniripsa regarda ses mains, n'y comprenant rien. Elle n'avait jamais fait une chose pareille, et cela lui a paru si ... naturel ... Rayonnant d'un des plus beaux sourires qu'elle ait vu sur les lèvres de sa mère, la crâ lui expliqua le plus simple des éclaircissements : elle possédait le plus puissant des pouvoirs, celui du cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalina
Ecallergène
avatar

Nombre de messages : 335
Age : 32
Localisation : Dans la Brume
Date d'inscription : 17/05/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Représentant

MessageSujet: Re: [BG Chibi]Le coeur d'Eniripsa   Jeu 21 Mar - 5:16

Il fallut plusieurs jours pour que l'ecaflipette soit complétement rétablie. Malgré les soins que la jeune infirmière était ravie de prodiguer, la convalescente revenait de très loin, d'un présent désormais passé où la vie ne tient qu'à un fil, et on n'en guérit pas si facilement. À mesure que la petite apprenait à utiliser ses pouvoirs, elle comprit bien vite que si les blessures du corps disparaissent, celles du cœur demandaient bien plus de temps ... cette étrangère ne s'était pas montré le patient le plus calme et cordial qui soit, sauvage et farouche seraient bien plus à propos. Pour autant, jamais elle ne se sentie en danger, jamais elle n'essaya de s'en prendre à elle. D'aucuns penseraient, sans doute à raison, que la chatonne ne tenait pas à brûler une bonne partie de son pelage à nouveau, en provoquant l'ire de son hôte. Chibi, au delà de ces considérations, savait que cette femme âgée de plusieurs saisons de plus qu'elle, cachait une profonde gentillesse que des années à vivre dans les rues avaient enfouie sous un monceau d'agressivité, le prix à payer pour la survie.
Puis vint le moment : sa mère, qui l'avait laissé s'occuper de Kalina, car ainsi se prénommait-elle,
"Mais je ne caline pas grand monde, je te préviens ... et j'ai fais passer l'envie à ceux qui ont eu le malheur d'essayer ..." , proposa à celle qu'elle considérait déjà comme une sœur de suivre son entrainement. Ce qui impliquait qu'elles doivent s'absenter aussi souvent que longtemps de la maison. Selon la crâ, rien ne valait de se retrouver face à un mulou enragé pour progresser. Enfin, dans l'hypothèse où l'on survivait bien sûr. L'enirispa eut beaucoup de peine à les laisser partir. La mort dans l'âme, au seuil de sa nouvelle vie (et accessoirement la porte), l'ecaflipette tendit la patte vers la petite. Elle hésita un instant à l'attraper, avant de se réviser. Elle n'était toujours pas prête ... aussi tentant que cela pouvait être d'accompagner sa mère et sa sœur, elle ne pouvait pas ... On lui promit de revenir le plus souvent possible, et quand la porte claqua, quelque chose se brisa en elle, sans qu'elle comprenne vraiment quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[BG Chibi]Le coeur d'Eniripsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» Sora, ou l'élu au coeur pur
» Votre anime coup de coeur du moment !
» Chibi knight
» SALON CHIBI CLERMONT MANGA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: A la Lisière des Brumes :: Les Parchemins Gris-
Sauter vers: