Brumes


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacré du Ciel
L'Ombre de Lave
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Dans le néant.
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 14:28

Brumes. Sa famille mutilée y était. Son coeur mort ne battait plus.

Un dimanche de javian, tout avait basculé. Son existance même fut remise en questions maintes et maintes fois, sans rien dire, il s'était posé des questions, la plupart blessantes et malheureusement douloureuses. Mais il était là. Il approchait à pas feutrés, sachant néanmoins qu'il ne tromperait pas certaines personnes présentes. Les yeux fermés, il marchait, d'un pas classique, presque trainant, presque las.. Il y a longtemps, il avait juré de faire revivre l'Assemblée et de former de nouvelles Ombres. Mais Xélor fut contre lui, et de temps il manqua cruellement. L'Assemblée se mourrait avant son départ, et elle mourrait à petit feu jusqu'à ce que tout le monde parte. Il avait néanmoins gardé son blason des Ombres sur son épaule, réaffirmant son appartenance à une classe désormais vouée à disparaitre. Il en avait formé une dernière, avant de disparaitre du Cénacle, brûlant les derniers documents importants. Il avait été seul à s'occuper de Brakmar ces derniers temps, avant qu'il ne le rejoigne, sous son blason, et qu'il lui enseigne .. Qu'il lui enseigne quoi, au juste? Le fait d'être une Ombre? C'était inné pour lui, et pourtant, il avait voulu réaffirmer les bases de sa progéniture. Son fils ainé le suivrait, il le savait. Il arriva à la Lisière des Brumes, cet endroit ainsi baptisé pour faire sa candidature et se proposer au sein des Brumes, et soupira longuement.
Un an et demi plus tôt, il se revoyait, poussant l'immense porte d'orme massif séparant le monde normal du monde des ombres, et pénétrant dans l'Obscure Chambre, pour y poser une candidature à l'allure douteuse. Il chassa cette image de son esprit. Le passé devait rester à jamais scellé, à présent. Pourtant, il se remémora une fois encore le soir où KaniBhaal lui donna son Blason, sa première rencontre avec Céri, le recrutement de Taz, de tite, de Bonbon, et de plein d'autres encore. Il savait que sa place n'était pas ailleurs, qu'il aurait du demander sa place le jour même.. Il ne l'avait pas fait. Enchainé par une promesse irréalisable et irréalisée, il avait luté. Il avait perdu espoir, et avait laissé son blason tomber, dans la Chambre des Stèles.. Il était parti, oui, parti.. Il avait délaissé quelques temps le Cénacle, vide, et glacial, pour finalement y retourner. Il avait mis de la distance entre les Brumes et lui, entre sa famille et le Cénacle. Le Cénacle.. Ce nom lui parut si beau et si écoeurant à la fois, une dernière fois. Plus tôt dans la journée, il s'était matérialisé dans le Cénacle. La pièce était, comme à son habitude, vide. Les flambeaux avaient ronronné de plaisir à l'approche de l'Ombre de Lave, et il avait soupiré. Les flambeaux avaient alors perdu de leur chaleur, de leur superbe, en signe de deuil.. Quelques cristaux de glaces qui scellaient le Grimoire des Ombres étaient tombés à terre, et Sacré en avait arraché quelques pages pour finalement les brûler. Il avait écrit un dernier mot, mais doutait de ne pas être compris.
Quelques semaines avant, il avait prévenu qu'il partirai. Maxanima, le dit démon, n'avait pas supporté la tristesse qui s'était emparé de lui. Sacré partait, et il lui arrachait tous les espoirs qu'il avait placé en lui, ses espoirs pour Brakmar.. Ero.. Sacré ne regretterai réellement qu'Ero. Il n'avait que trop souffert du manque de maturité des derniers recrutés, et Ero était le seul à avoir été lui même, et à avoir muri depuis la disparition des Brumes au sein du Cénacle. Il avait de la peine à le laisser seul, au Cénacle, mais il ne pouvait pas lui demander de le suivre..
Quelques jours plus tôt, pour en revenir à son fils, Sacré lui avait avec une fierté masquée mais palpable, remis les dagues Brakmariennes. Son fils était enfin de retour à ce pour quoi il avait toujours été destiné. Et Ombre lui avait promis de le suivre.. et de servir Brakmar comme il le faisait. Cette certitude même le poussait à tenter d'offrir un meilleur avenir à son fils que celui de reclus dans un Cénacle désert. L'Ombre de son Ombre, sang de son sang, il le suivait, il le savait, mais il ne se retourna pas. Il doutait que l'entrée d'Ombredemort au sein des Brumes serait plus difficile que la sienne, mais il ne perdait pas espoir. Ombre était son fils, et étant son fils, il avait pu lui communiquer son amour pour Brakmar, plutôt que ce que l'on appelle l'amour paternel.
Son murmure habituel pénétra l'air, et Sacré parla, d'un murmure vibrant d'émotion:
Brumes.. J'ai longtemps tardé, longtemps repoussé, mais aujourd'hui, je sens venir l'heure. L'heure pour moi de retrouver la famille qui m'a été arrachée par ma cécité causée par la maitrise de ma puissance, et par ma surdité à vos appels. J'ai longtemps tardé, longtemps réfléchis aussi et longtemps hésité. Trop longtemps, peut être. M'avez vous oublié?
Certain d'être écouté, il continuait:
J'estime que mon temps à l'Assemblée est révolu, et que je ne puis plus étirer la longévité de ce lieu. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé, cependant.. Les personnes motivées et répondant réellement à ce que je cherchais ne courrent pas les rues, et si elles les courrent, alors elles vont vers vous.
Il eut un petit rire, puis continua:
Je pense qu'en tant que candidat, je me dois de me plier à vos règles. Sachez que je le fais avec plaisir, et tremblerai, en attendant votre réponse. Pour ceux qui ne me connaissent pas, ou m'auraient oublié, je me prénome Sacré du Ciel, ou de mon vrai nom, Aioria DraX, doyen de la Caste DraX. Je suis brakmarien depuis plusieurs sciècles, et ai occupé le poste de général pendant un moment, avant que la cité ne sombre dans le néant. Depuis son retour, je n'oeuvre que pour la Cité, comme la plupart, voire la totalité d'entre vous. Je pense que je n'apporterai rien de réellement neuf aux Brumes, simplement .. J'aimerai vous retrouver. Cela manque certes de motivations, mais cela fait longtemps que je n'ai eu à réfléchir sur une candidature valable pour entrer dans une famille comme l'Assemblée l'était.. Cela fait bien longtemps, et pour tout vous dire, je me sens maladroit.
Sacré rit de bon coeur, presque gêné. Ses yeux toujours fermés ajoutaient une sérénité certaine en sa personne, mais intérieurement, il redoutait la décision finale. Il attendit alors les éventuelles questions, et croisa les bras, enveloppé de sa cape sombre, brodée d'or et représentant l'emblême de sa caste, un dragon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombredemort



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 14:32

Ombredemort avançait au même rythme que son père, à quelques mètres de celui-ci. Il réfléchissait en même temps à ce qu’il allait pouvoir dire aux membres des Brumes pour les convaincre de le laisser suivre son père. Il vit son père s’engouffrer a la Lisière des Brumes, et continua d’avancer, puis s’arrêta net. Aller là dedans avec son père ne semblait pas être une bonne idée. Il décida donc d’attendre un peu, le temps de laisser son père faire sa candidature.

Lorsque qu’Ombre n’entendit plus la voix de son père, il se décida à entrer à son tour.

Il avança donc dans la salle, et s’arrêta aux cotés de Sacré. Pendant un bref instant il eu envie de s’envelopper du voile sombre de son invisibilité, de se cacher… Il n’avait pas l’habitude de se trouver dans ce genre de situation. Au lieu de ça, il se mit à parler.

Maljour… Je pense que certaines personnes me connaissent déjà, de réputation tout du moins. Il tout de même nécessaire que je fasse une présentation de ma personne.

Je me nomme… Ombredemort Drax. Fils de Sacre-Du-Ciel, qui m’a recomposé a partir d’ossements. Je suis donc Brakmarien de naissance. Le sang de Brakmar coule dans mes veines, et je n’ai de cesses de servir Brakmar du mieux que je peux depuis que je connais mes origines. Je ne pense pas que l’endroit soit idéal pour évoquer mon passé d’espion, même si je pense que personne ne m’aura suivis jusqu’ici pour écouter ce que j’ai à dire. Cependant je peux tout de même dire que l’espionnage reste un de mes plus grands talents. J’ai depuis peu décidé de quitter les Sérianes pour rejoindre mon père dans l’Assemblée. Je le suivrais jusqu’au bout, par reconnaissance, par amour.

Si je veux vous rejoindre à présent, c’est pour suivre mon père, mais c’est aussi pour servir Brakmar du mieux que je le pourrais. Pour le moment je ne vous connais que peu, je ne peux donc pas vraiment dire en quoi je vous serais utile, mais je vous le serais lorsqu’il le faudra. J’ai toujours répondu présent aux appels de Brakmar, et ma loyauté est sans faille. De plus, mon père m’a parlé de famille, d’un foyer, un endroit où je serais en sécurité, un endroit où je pourrais grandir dans l’ombre sans crainte. J’espère donc pouvoir vous rejoindre, et suivre mon père. Si vous avez des questions …


Ombre semblait avoir repris un peu d’assurance, et resta droit, au milieu de la pièce, en attendant d’éventuelles questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 19:53

*Enfin. Enfin il était là. Ses sentiments se mêlaient, contradictoires mais intenses : déception de le voir ici, car c’était le signe que l’Assemblée ne se relèverait pas ; joie de voir qu’il se présentait, car ils étaient sa famille et cette famille voyait revenir un de ses enfant, de ses frère ; inquiétude car elle ne voulait pas qu’on retombe dans les erreurs du passé ; fierté également, car il lui avait sans aucun doute fallu un courage énorme pour venir se présenter, une présentation qui sonnait comme un mea culpa, une reconnaissance de ses erreurs. Il avait sans doute du remiser sa fierté pour passer le rideau de brumes, un tour de force dont elle-même était incapable. Elle était fière de lui en cet instant et ça la rassurait de voir qu’il était à présent capable de remiser son orgueil pour se fixer sur l’essentiel.
La présence d’Ombre n’était pas son intérêt premier, elle fixait Sacré dans l’ombre la plus profonde, ses yeux de glace rivés sur lui, sur ses réactions, toute son attention tournée vers ses mots. Quand ils eurent terminé, elle tissa la brume autour d’elle, dans l’obscurité ; le tisseur lui avait appris à la maitriser, à la faire obéir, à la concentrer et à la modeler à sa guise, en fonction de ses envies. Des rubans gris teintés de bleu se déroulèrent lentement et sortirent de la noirceur, rampant paresseusement et langoureusement, comme des cooleuvres interminables. Progressant en volutes et arabesques à raz du sol, elles firent le tour de Sacré, comme pour l’enserrer dans un enclos diaphane, dans une dernière dance maternelle, elles s’enroulèrent autour de ses chevilles et enlacèrent ses ailes, ailes qu’elle lui avait si souvent menacé de clouer à une porte de grange. Fraicheur et chaleur se disputaient la place, températures et sensations aussi changeantes que les réflexions de l’Ombre de Glace, la brume miroitait sous les lumières vacillantes des flambeaux, l’entourant à présent totalement, se lovant autour de lui comme un chacha autour de ses petits, laissant encore apparaitre Sacré à travers le rideau diaphane qu’elle avait formé autour de lui. Le temps semblait arrêté, une pause dans l’horloge de Xelor, un saut du temps, simple sensation bien sur, mais presque palpable. Puis, en un éclair, la brume eut disparu, comme si tout cela n’avait été qu’un mirage visuel d’un esprit épuisé.
Céri n’était toujours pas visible, restant tapie dans son alcôve, à l’observer. Elle souriait, et n’avais qu’un chose à dire, qu’un mot à prononcer, mot qui suffirait à lui seul à tout résumer, les explications et mises en gardes éventuelles viendraient plus tard, ou viendraient des autres. Le mot fusa dans le silence, froid et cristallin, fort et assuré, un seul mot*


Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 19:53

*Le silence brisé un instant retomba presque aussitôt. Un léger froissement de tissu, un léger cliquettement de métal. Ses yeux quittèrent Sacré pour se fixer sur son fils. Elle connaissait Ombre, l’avait croisé assez régulièrement mais ne savait que penser de sa présence. La douceur qui émanait de sa brume se délita en même temps qu’elle fronçait les sourcils. Elle sortit enfin de sa sombre alcôve, avançant droit sur Ombre, comme si Sacré n’existait pas : elle lui avait « dit » tout ce qu’elle estimait être nécessaire. Fixant ses yeux bleus de glace dans les orbites d’Ombre de mort. Croisant les bras, elle prit la parole, sa voix était devenue bien plus froide.*

Malsoir Ombre de Mort. Une chose me chagrine dans ce que tu dis, tu mets énormément en avant le fait que tu suis ton père. Est-ce à dire que tu l’aurais suivi où qu’il aille ? Si il avait opté, par folie, pour la guilde des Daedriks ou celle de sang et cendre, l’aurais tu suivi également ?
Les Brumes sont une famille certes, mais on doit se sentir lui appartenir, se sentir proche de chacun et non pas pénétrer dans la brume pour un seul. C’est un début j’en conviens, mais si tu suis ton père, c’est à moi et à Kanibhaal que tu devras rendre des comptes, c’est les tisseurs et les autres membres que tu devras suivre, et pas uniquement ton père.
J’apprécie ton sens filial, ne t’y trompes pas, mais Sacré ne doit pas être ta seule motivation. Il a fait son choix en conscience, et toi ? Si suivre ton père et protéger Brakmar sont tes seuls désirs, tu es certes au bon endroit, mais nous sommes plus que cela, nous ne sommes pas que les représentants et défenseurs d’une cité, nous ne sommes pas que la famille de ton père. Chacun d’entre nous mérite respect, amour, fidélité, entraide … Et pas un seul. Alors, je pense qu’il va falloir que tu me convainques davantage que les Brumes sont un choix de cœur et d’âme, et pas un simple endroit comme un autre dans lequel te poser.
Ta filiation ne te sera d’aucune aide ici Ombre, tu auras à faire tes preuves comme les autres, toi, personnellement, que tu sois fils de personne ou fils d’un héros, fils de Bontais ou fils de quelqu’un de respecté : C’est toi qui devra montrer ce que tu vaux et si tu mérites notre intérêt, de même qu’il te faudra te sentir bien parmi nous, non pas parce que nous sommes le choix de ton père, mais parce que tu apprécies d’être dans les Brumes, parce que chacun d’entre nous te deviendra une famille.
Pour ma part, plus de motivation personnelle me seront nécessaires afin de donner mon aval.


*Le silence retomba à nouveau, elle le fixa intensément, froide et distante, puis recula jusqu’à un pilier contre lequel elle s’appuya, attendant sa réponse et les interventions de Brumes.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tazlefou
Sram Eclairé
avatar

Nombre de messages : 259
Localisation : au coin le plus sombre d'une taverne
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 20:31

*un sourire béat lui mangea le visage quand il vit qui franchissait le seuil des brumes, rien n'aurait pu lui faire plus plaisir,( a part peut être une étoffe de fantome tanu mais cela est une autre histoire)

Comme sacré franchissait le seuil, il se senti comme de nouveau entier, il laissa échapper une larme de joie, et la gorge serré prononça*


Bienvenue sacré, bienvenue dans ta famille.

*Il aperçu bien une ombre qui engageait le pas derrière sacré, mais tout a sa joie, son regard ne s'attarda pas*

_________________
On ne frappe pas un ennemi à terre. Mais alors quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ombredemort



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 20:45

L'air perplexe, Ombredemort répondit d'une voix neutre a l'Ombre de glace.

Pour vous répondre en toute franchise, oui j'aurais suivis mon père si il me l'avait demandé dans d'autres groupes tels que les Daedriks par exemples, meme si je ne m'y serais sans doute pas sentis a ma place et mal a l'aise. Ensuite, je me serais sentis vexé et offensé si vous m'aviez accepté parce que je suis le fils de Sacré, je ne tiens pas a vivre dans son ombre... J'ai une conscience, j'ai fais un bon bout de chemin seul et je sais prendre des décisions sans être influencé, et je suis a la recherche de la reconnaissance des autres. Si je veux vous rejoindre ce n'est pas seulement a cause de mon père. Il m'a raconté du mieux qu'il pouvait votre maniere de vivre, et si cela s'avere être comme je l'ai compris, alors vous êtes la famille et la place que je cherche depuis si longtemps et que je n'ai jamais sû trouver.

Céridwen semblait avoir touché un point sensible chez Ombre, et ce dernier, bien qu'en apparence très confiant, résistait tant bien que mal a l'envie de masquer sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacré du Ciel
L'Ombre de Lave
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Dans le néant.
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 20:51

Sacré se contenta de sourire au son de la voix de Céridwen. Il était persuadé que les Brumes de l'Ombre de Glace l'avaient effleuré, mais il préféra ne rien dire. Son coeur se serra quand il vit (les yeux fermés, toujours) Taz. Par amour, il lui avait retiré son blason.. se déchirant le coeur une fois de plus, et par amour il venait le retrouver. Non, il venait les retrouver, faisant fi de ce qu'il était, et n'écoutant qu'une seule fois ce que son coeur lui hurlait depuis ce jour de javian. Il était conscient que l'impression qu'il avait donné aux plus récents de l'Assemblée de l'époque étaient certes très négatives, surtout lorsqu'il avait hurlé contre les siens pour un manque au respect des autres.. Ce qu'il avait pu être ridicule sur ce coup.
Tssssk, soupira-t-il intérieurement.
Il était à leur porte, et regagnait peu à peu confiance, chaque mot prononcé lui faisant office d'un battement de ce coeur mort, inanimé..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Ven 20 Avr - 21:11

Titerasemottes ne parvenait pas à retenir ses larmes. Mais c'était la joie de voir Sacré revenir dans sa famille, le temps lui avait semblé si long. Quand à celui qui le suivait, il n'était pas le premier sériane à les rejoindre.

Sacré que puis-je te dire d'autre que ta venue ne peut que me ravir.

Quant à toi Ombredemort, je ne te connais pas et j'attends de toi que tu fasses tes preuves.

Sur ce elle repartit s'activer derrière ses fourneaux. Il y avait de plus en plus de bouches à nourrir et les chapardages de confiture de Tazou avaient ouvert une grosse brêche dans ses réserves, il n'en restait que deux armoires pleines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bonbon
Bergère sucrée
avatar

Nombre de messages : 90
Localisation : Sous la couette
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Lun 23 Avr - 2:15

Sacre, je ne vais pas revenir sur ta conduite passée... T'entendant plein de repentir, je ne saurais contrarier Titerasemottes, Taz et Topin.. heu Dame Céridwen ; ça a l'air de leur faire plaisir de te compter à nouveau parmi les leurs.

Quand à ombredemort, ravie de faire ta connaissance, et il va de soi que ta venue sera examinée indépendement, autant par respect des règles que par respect tout court.

Néanmoins, je vous souhaite tous deux la bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacré du Ciel
L'Ombre de Lave
avatar

Nombre de messages : 136
Localisation : Dans le néant.
Date d'inscription : 04/03/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Lun 23 Avr - 18:34

Sacré regarda dans la direction de Bonbon, l'air surpris.
Dois-je comprendre par ces mots que je ne suis pas le bienvenu si cela ne tenait qu'à toi? Je ne veux pas entrer dans les Brumes si un seul d'entre vous ne veut de moi.. Je ne le mérite pas. Et j'ose espérer valoir la vérité, droit dans les yeux, dussai-je ouvrir les miens.
Visiblement décontenancé et gêné, Sacré attendit la réponse de Bonbon, espérant secrètement que sa réponse ne serait pas celle qu'il avait compris..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bonbon
Bergère sucrée
avatar

Nombre de messages : 90
Localisation : Sous la couette
Date d'inscription : 17/01/2007

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Jeu 26 Avr - 15:54

Bonbon ouvrir grand les yeux,haussa un sourcil, puis soupira :

- toujours aussi.. "réactif", n'est-ce pas ?" . Regarde Taz et pense à co-écrire un livre avec lui.

- Arrête de voir la malice partout... Bien sûr que je "t'autorise à effectuer une période d'essai" ", fit-elle avec un sourrire franc,"Je ne suis pas du genre à 'cacher un poignard dans mon sourire', ni à me prendre pour une des Douze"

[mes excuse pour le "lag"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   Mer 9 Mai - 10:53

Ombre et Sacré sont à l'essai chez nous à présent, leur candidature rejoins donc les archives ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Acceptés] A la lisière des Brumes, deux Ombres approchent.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lisière des brumes - Nouvelle map Mcm!
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !
» Deux chats abadonnés à adopter !
» Alonis, cavalier des brumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: A la Lisière des Brumes :: Le Rideau de Brumes s'entrouvre sur le Grand Hall-
Sauter vers: