Brumes


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Refusée] Carnets de route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: [Refusée] Carnets de route   Jeu 3 Jan - 0:33


    Amaknaanis silti halua olla onnellinen vuosi, vaikka se alkoi eilen, ja jotkut tuttavat ihmettelevät, miksi en tee samaa. Uskotaan, että yksikaän heistä tietaä etten ole amaknaanë, ja että jos tulen, uusi vuosi alkaa kevätpäiväntasauksen. Tämä ei ole puutetta kertoa heille, vaikka ...

    Ensimmainen kos'etus Sumu on menyt paremmïn, minosta tuntu. Toisalta, en ole osallistun heidan ensimmainen ko'hous, mutta minulla oli myos je'aï hermosti loinen. En oik'nen pida olla huominon keskipisteena, ja huoma'han keskella kuten etta ni-in monet tuntemat tomia kasvoja laïtnaa minulle epamiellyttävä. Vastasin totuden mukaisesti kysymyeks Minulta on kysönte, ja yritti visailla heidën kosevat, mutta kun olen tintë mattomille vesille kuin olin tanäönh, en todellakaan uske'lla näyttaä minulle elamäni paras paivä. En todell'hakaan olisi, koska olën melo varma en ole vakuutt kail'ille tanään. Vain aikë näyttaä minulle.

    Minun tayty mennä tapaamaan heitä tekemään hakemuksen, näemme mitä tulee ulos.

    Mukaan Sylas pysyi paikallaan miehensä Ithindra, poliittisia jännitteitä sumun vyö metsän äiti ovat stabiileja hetkellä ja Aras d'Alentis eivät tunnu niin valmiita kuin ennen kylvää sekaannusta kaupungin. Kolmiliitto ei enää niiden paineen, ja voi hallita rauhassa. En tarvitse palata pian, ja voi siten keskittyä itseni täysin asioista retienent minut tänne.

    Naenira - 2 Javian vuosi 643



- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
/hrp/ Naenira étant d'origine étrangère, elle n'aurait pas le réflexe d'écrire ses notes personnelles dans une langue qui n'est pas la sienne. Aussi, voici la traduction des lignes du carnet, à l'exception de la dernière, qui n'avait d’intérêt et de sens que pour Naenira elle-même. /hrp/

Traduction :
 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Naenira referma son journal d'un coup sec après avoir fini d'y écrire, souffla la bougie qui l’éclairait et rangea le tout dans la besace de cuir qui pendait à son côté. Elle rajusta son écharpe, puis enfourcha sa dragodinde et se remit en route en chantonnant des chants de voyage dans sa langue maternelle.

Deux bonnes heures plus tard, elle arriva en vue des murs de la ville. Elle arrêta sa monture, rajusta son manteau de voyage et rabattit son capuchon sur sa chevelure blanche, un peu trop voyante, même de nuit, avant de reprendre sa progression. Les sentinelles de la porte et ceux patrouillant sur le mur d'enceinte et dans les ruelles sombres ne firent pas attention à elle, et elle pu traverser la ville sans créer de conflit.

Après quelques bifurcations, Naenira descendit enfin de sa dragodinde, qu'elle déposa à l'étable de la taverne la plus proche, et continua le reste de chemin à pied. Alors que la brume nocturne épaississait, Naenira distingua dans l'obscurité ce pour quoi elle était venue : la double porte de bois sombre d'une bâtisse peu accueillante, mais qui avait dû être majestueuse en son temps. La jeune femme s'arrêta un moment pour examiner la façade, prit une longue respiration, et poussa le panneau de bois qui donnait dans le hall d'entrée.




Dernière édition par Céridwen le Mer 6 Fév - 18:39, édité 2 fois (Raison : Correction de fautes de frappe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walali

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 3 Jan - 17:58

La journée n'avait pas particulièrement été passionnante. Il avait fallu refaire le tas de bois, préparer du pain, de la viande, du poisson, tout cela pour aider belle-maman. Mais elle avait promis une belle part d'héritage, alors pourquoi lui dire non ?

Allongée de travers sur l'un des fauteuils, Walali fut tirée de sa rêverie par un grincement léger. Levant les yeux aussitôt vers la porte, elle bondit et se rua vers son entrebâillement maintenu bloqué par un petit crochet. Là dehors, quelqu'un se tenait debout dans la pénombre, mais il était impossible de distinguer clairement son visage. Se rabattant sur son odorat, la sadidette huma l'air avant de se boucher le nez dans un geste empressé.


Qu'est-ce que c'est que cette odeur ?! Je vous préviens, si c'est encore pour livrer l'une de ces maudites pizzas aux boudins et anchois, je ne trouve pas ça drôle !

C'étaient désormais deux grands yeux verts furibonds qui souhaitaient la bienvenue à l'inconnue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordak
Morpion
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 35
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 04/01/2008

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 3 Jan - 20:25

Endormi depuis un bon moment et torturé par la faim, Mordak, ou plutôt "son peu d'esprit" tria les mots prononcé par Walali
Une pizza, où ça, je crève de faim ?
après avoir lancer un bref coup d'oeil, et voyant qu'il ne s'agissait en rien d'un livreur, Mordak déçu prononça ces quelques mots avant de se rendormir
Ah une disciple d'Osa, pfffffff et moi qui pensai manger !
Et voilà que Mordak était retourné la bave aux lèvres, à ses rêveries de grillades ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 4 Jan - 18:18

« Je ne viens pas livrer la viande, voire même des pizzas ou de la confiture, répondit la nouvelle arrivante d'un ton ferme, mais me proposer en tant que recrue. »

Naenira avança de quelques pas dans le hall avec l'impression tenace que plusieurs paires d'yeux la regardait, puis s'arrêta dans le halo lumineux d'une fenêtre, à peu près au centre de la pièce. Était-ce le bon endroit ? Après cette phrase d'accueil sortie d'on ne sait où, elle n'en était plus vraiment sûre... A vrai dire, était-elle encore sûre de vouloir ... ? Pourquoi se donner tant de mal pour venir en territoire hostile sans raison ?

Naenira posa son sac à ses pieds, releva son capuchon et déboutonna son manteau, laissant apparaitre à son côté gauche un long fourreau de cuir légèrement incurvé duquel dépassait une poignée d'épée en argent. Le pommeau refléta la lueur de la lune un instant, avant de disparaitre à nouveau sous un pan de manteau. La jeune femme resta un moment sans bouger, tournant à peine la tête pour scruter l'obscurité, probablement dans l'espoir d'y déceler quelque présence, puis se mit de nouveau à parler toute seule à voix haute, apparemment certaine qu'on l'entendrait quand même :

« Je me nomme Naenira Sylasister. Certain d'entre vous on déjà pu me rencontrer et voir qui j'étais en apparence. Mais les apparences ne disent pas tout, ne sont pas tout. Je viens d'un pays plutôt éloigné que peu d'entre vous, sinon aucun, ne connaissent, aussi n'est-il pas la peine que j'en donne le nom ici... »

Elle marqua une pause pendant laquelle elle commença à faire les cent pas autour de son sac avant de reprendre.

« Comme certain le savent déjà, j'occupe un rang haut placé du clan de Seriane Kerm, qui malgré les contraintes qu'on lui impose, continue de vivre. Je ne prétends pas m'en servir pour qu'il m'ouvre des portes, ni ne compte le renier afin de les garder ouvertes. Si d'aventure ce point posait problème, alors c'est que je me serais trompée de porte, auquel cas je m'en irai sans tarder ni vous déranger d'avantage. Cependant, elle marqua une nouvelle pause, je sais faire la différence entre mon travail et ma vie privée, aussi serais-je disponible aussi souvent qu'il le faudra - sauf cas particuliers - pour participer à la vie de la guilde, et ... »

Elle s'interrompit une fois encore. Un grincement de marches d'escalier venait de retentir quelque part dans la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 4 Jan - 19:37

Du fond de l'alcôve la plus sombre, le sourire qu'elle avait vaguement esquissé en entendant Walali se changea en froncement de sourcils scrutateur. La fausse livreuse de pizzas venait d'enfoncer la porte de la maison, faisant fi du crochet qui avait été placé là récemment.

Un geste discret quoi que sec de la main et la brume froide, zébrée de bleu, se répandit dans la salle, épaisse, semblant avaler toute chose comme une enfant vorace possédant sa conscience propre. Elle palpitait, et ses intentions parfois si claires ne transparaissaient pas pour le moment. Elle aurait pu happer et engloutir la visiteuse définitivement comme s'ouvrir sous ses pas, rien n'était pour l'instant écrit, quoi qu'une vague menace pulsait légèrement sous les volutes.

Une voix cassante comme le cristal se fit entendre, curieusement limpide dans la brume qui encombrait la pièce, froide, détachée bien que parsemée de menaces. La personne à qui elle appartenait resta lovée dans les bras doux et soyeux de Sa Brume, occultée au regard inconnu.

- Voilà une curieuse façon de pénétrer chez nous... Dangereuse même. Si les Brumes sont à présent moins hostiles aux divers choix de vie et d'alignements du monde des 12? 13? Passons, il nait un dieu chaque fois qu'un tofu soupire à présent... Si nous sommes donc moins hostiles, cela ne justifie en rien de massacrer l'huis de notre maison. Et de ce fait, il me semble que, quoi que ce soit qu'il advienne de toi, tu seras en devoir de réparer les dégâts que tu as causé.

Au demeurant, j'ai écouté ce que tu avais à dire, et tes propos me laissent perplexe. Tu te présentes ici, apparemment désireuse de nous rejoindre, tout en faisant également comprendre par ton attitude et tes gestes que tu n'es pas vraiment sure de toi...

Tu as des obligations? Soit, nous en avons tous. Les Brumes sont soudées et fidèles entre elles bien qu'autonomes. Cela n'est en rien quelque chose de rédhibitoire, bien au contraire.
Ceci dit tu te présentes ici quasiment à reculons, défonçant cependant notre porte, et ton premier geste est de déboutonner ton manteau pour afficher ostensiblement ton arme. Que dois-je déduire de ton attitude?

Je n'ai entendu dans tes paroles que des allusions aux Sérianes, ce groupe de mercenaires ancien et en perdition. Encore une fois, chacun ses choix, tant qu'ils n'entravent pas la vie et l'unité de ma guilde. Cependant, à aucun moment tu n'as esquissé l'ombre d'une explication concernant ton choix de "frapper" à notre porte, et l'affichage de ton épée semble aller à l'encontre de ta ... survie en ces lieux.


Un léger cliquetis étouffé vibra dans la pièce, machinerie se mettant en place ou dague sortant d'un fourreau? La brume masquait tout. Sauf la voix froide qui se fit de nouveau entendre.

- Tu as de la chance, un surplus d'explications t'es accordé, ça n'a pas toujours été le cas dans mes murs... Mais ma patience est très courte et ma Brume affamée...


Le silence se fit et l'air s'appesantit.

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordak
Morpion
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 35
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 04/01/2008

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Sam 5 Jan - 11:32

Mordak dans un sursaut ajouta

Sur qu'on en a découpé pour moins, cheffeu si tu en tranche un bout garde moi une cuisse, bien grillé avec des herbes c'est pas mauvais...

Ronflement, bave etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walali

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/12/2012

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Mar 8 Jan - 18:38

Lorsque le crochet céda à la nouvelle venue, Walali dut bondir en arrière pour ne pas heurter le bois de plein fouet. Ses mains se placèrent automatiquement sur les dagues aux reflets d'argent qu'elle portait à la ceinture. Ainsi prête au combat, elle demeura dans l'ombre, laissant à celle qui était dorénavant sa proie une chance de s'expliquer.

Mais Walali n'eut pas le temps de lui répondre. Ceridwen avait d'ores et déjà pris la parole. Un discours plein de sens qu'elle approuva en silence, attendant avec impatience la réponse de l'osamodas. Cependant, l'attente se prolongea... Tant et si bien que le peu de patience qu'il lui restait vola en éclats alors qu'elle se glissait derrière sa cible pour plaquer une dague contre son cou, sans toutefois entailler sa chair.

Les paroles qui suivirent furent chuchotées par une petite voix, une voix à la fois innocente comme celle d'un enfant, et froide comme aurait pu l'être celle de la mort en personne.


Comme tu sembles avoir perdu ta langue, je vais te remettre les idées en place. Tu as deux options. Soit tu tentes une deuxième approche plus personnelle, laissant de côté armes et clans dont nous n'avons que faire. Soit tes chances de sortir d'ici en un seul morceau seront réduites.

Elle pencha légèrement la tête, se laissant aller à un sourire carnassier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Mer 9 Jan - 23:41

Sentant le métal froid contre sa peau, Naenira resta figée, les bras crispés le long du corps. Tenue à la merci d'une ombre au centre de la pièce, elle n'esquissa pas le moindre geste. La poignée de son épée était à quelques centimètres à peine de ses doigts...

« Wa oleen virh ön'linen... » dit-elle, les dents serrées.

D'un coup de coude envoyé en arrière, elle se dégagea de l'emprise qui la tenait en joue. Elle ne prit pas le temps de se retourner, entendant simplement le grognement sourd d'une personne venant de recevoir un coup dans les côtes. D'un geste vif, elle tira son épée et balaya la pièce du regard, à la recherche d'un quelconque signe d'hostilité, mais il n'y régnait que de vague silhouettes immobiles, qui auraient pu tout aussi bien appartenir aux occupants de la maison qu'à de vieux meubles laissés là.

« Wa oleen virh ön'linen ! répéta t-elle, d'une voix forte, accentuée par l'excitation. Je... ne suis pas... une ennemie »

Elle resta un instant sans bouger, son épée toujours brandie. Tirée de son fourreau, on pouvait à présent voir que sa lame légèrement courbée était marquée de fines ciselures et d'entrelacs, et scintillait de reflets irisés à la lumière de la lune. Naenira attendit un court instant, probablement dans l'attente d'une réponse, d'un signe, quel qu'il soit, puis abaissa son bras, toutefois prête à se défendre à nouveau à la moindre occasion.

« Visiblement, les choses ont mal démarré. dit-elle d'un ton plus calme. Ce qu'il faudrait, c'est un peu plus de conversation, et un peu moins d'action. N'est-ce pas ? »

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

/hrp/ Pardon d'avoir tardé à entretenir ma candidature comme j'aurais du le faire, mais j'ai récemment repris mes cours à la fac, avec quelques examens de derrière les fagots. Comme cela peut se comprendre, j'ai eu d'autres sujets de préoccupation. Mon absence de réponse ne venait aucunement d'un abandon de candidature au vu de la tournure fâcheuse que prennent les évènements, auxquels je vais essayer de remédier. J'éditerai ce passage demain pour y ajouter la suite. Je préfère ne pas veiller trop tard cette fois, d'autant que j'ai du sommeil à rattraper. /hrp/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 10 Jan - 14:07

En sortant de la cuisine où elle s'affairait comme à son habitude, Titerasemottes s'apprêtait à accueillir la visiteuse quand elle la vit molester Walali. D'un seul coup la Brume se fit si glaciale qu'elle en frissonna. Elle endossa sa cape hivernale et s'approcha du lieu de l'altercation. Cette jeune étrangère se montrait si insolente et si impolie qu'elle ne pourrait sortir de la maison que les pieds devant si l'enutrofette n'intervenait pas.
Qui que tu sois et quelle que soit la raison de ta venue, ranges immédiatement cette épée si tu ne veux le payer de ta vie. La maîtresse de ces lieux manque de patience et de miséricorde et j'avoue que ton comportement ne m'incite guère à l'indulgence.Tu ne viens pas en ennemi dis-tu mais un ami ou souhaitant le devenir se présenterait-il ici les armes à la main et l'animosité au visage?
Elle reprit son souffle en se demandant si elle allait réussir à empêcher la tisseuse de faire un sort funeste à la jeune étrangère. Celle ci avait fait preuve de tant d'arrogance qu'elle n'entrevoyait guère une issue heureuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 10 Jan - 14:34

Si un léger flottement indécis avait laissé la brume en attente durant cet échange, le froncement de sourcils accentué et imperceptible de sa Tisseuse suffit a la mettre en mouvement. Le manteau gris zébré de bleu sembla se convulser, s'épaissir, devenant presque une masse compacte qui se mit à ramper à une vitesse ahurissante. Elle avança vers la visiteuse, remonta le long de ses jambes et ne s’arrêta qu'arrivée à sa taille, sorte de cuissardes grises dont les traits de bleus pulsaient de manière menaçante. Aussi impossible que cela puisse paraître à ceux qui n'en avaient jamais été témoins, la brume se solidifia, maintenant la visiteuse au sol, comme prise dans un étau de glace.

Les Brumeux présents, s'ils étaient prévoyants, avaient déjà certainement équipé leurs caches oreilles et leurs capes hivernale, car la colère de la brume était toujours suivie de changements particulièrement désagréables. Du coin de l'oeil, la Dame de Glace vit d'ailleurs que Titerasemottes avait bien senti la brume tourner. La température baissa d'un coup, bien en dessous de zéro. Assez en tout cas pour que les particules d'eau en suspension commencent à geler, couvrant les objets d'une fine couche de givre et rendant le sol dangereusement glissant. La solidification de la brume autour de la jeune femme trouvait son explication à cet instant.

Le temps resta suspendu quelques secondes, assez pour que la jeune enutrofette, son bras droit, sa mère adoptive, ait terminé son discours. Mais la froideur de la Tisseuse ne se laisserait pas pour autant fléchir.
Un vent violent balaya le hall de réception et la dernière phrase de Titerasemottes. La lourde porte claqua d'un coup sec et funeste: dans les rues adjacentes à la maison de guilde, les passants auraient pu penser qu'on venait de refermer un caveau... Les familiers se recroquevillaient sous cette température anormalement basse, les plantes en pot se fanaient et les liquides figeaient dans leurs fioles, certaines éclatant sous la pression.

Un mouvement fut perceptible au fond de la salle, et elle sortit de l'ombre. Grande et vêtue de bleue, les mains dissimulées dans ses larges manches, le visage dissimulé sous son Solomonk. Elle avança lentement. Entourée de filets volatiles de Sa Brume qui tournaient autour d'elle comme des animaux joueurs et avides, ces derniers ne semblaient attendre qu'une chose: terminer de recouvrir complètement la visiteuse indélicate.
La voix glaciale, de neutre, était cette fois devenue coléreuse, profonde, comme le bruit sourd d'un glacier qui se brise. Elle souleva le menton et fixa ses yeux bleus glacés dans ceux de la Sérianne.


- Ma chère Tite est versée dans la compréhension, il n'en est rien me concernant. Et tu ne dois ta survie qu'à son intervention salutaire. Il me semble avoir été claire quant à mon désagrément en voyant ton arme ostensiblement affichée et tu ne trouves rien d'autre à faire que de frapper une de mes Brume et de sortir ta lame de son fourreau?
Ton attitude relève du pur suicide, et si c'est une mort rapide que tu es venue chercher ici, sache que tu n'en obtiendras qu'une lente, froide et douloureuse. Je savais que les mercenaires Sériannes étaient souvent dénués de bon sens, mais toi qui n'as que leur nom à la bouche, ne fait que rajouter du crédit à cette allégation. Tu sembles fière d'appartenir aux suivants de Kerm, tu n'en es pour l'instant qu'une honteuse représentante.
N'es-tu donc venue que pour augmenter notre agressivité envers ceux de ton clan? Déclencher une guerre ouverte peut-être? Nous ne te ferons pas ce plaisir et si tu dois sortir d'ici les pieds devant, sache que tes actes en seront les seuls responsables et que les tiens devront dépendre ton corps cloué à leur porte. A moins que Walali veuille récupérer ta dépouille en guise de réparation pour l'offense.

Une main diaphane et fine sortit de la manche bleue de la iopette et effectua un léger mouvement. La brume se compacta encore, enserrant son emprise sur le bas du corps de la visiteuse, serrant assez pour lui montrer qu'elle pourrait la pulvériser en quelques secondes, glaçant suffisamment son sang dans ses veines pour en rendre le flux légèrement plus difficile.

- Il ne te reste que quelques secondes pour laisser tomber ton arme et t'expliquer, après ça ...

La phrase resta en suspend et un léger sourire souleva un coin de sa lèvre.

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 10 Jan - 14:41

/hrp/ C'est finit de me faire faire ce que je ne fais pas ? Un coup mon personnage pousse la porte, ce qui équivaut à la démolir à coup de pied toutes dents dehors (à cause d'une simple erreur de lecture : je n'ai saisi qu'hier qu'il y avait un crochet à la porte); la fois suivante, je décris mon personnage avec une épée à la ceinture, c'est forcément une déclaration de guerre; je blesse quasi à mort un membre d'un simple coup de coude... Comment je suis sensé calmer le jeu si à la première action que je fais, aussi insignifiante soit-elle, on y prête des intentions guerrières enrobées d’arrogance et de supériorité ?

Edit : Pour ce qui est de "Molester", j'y prête un sens plus violent et prolongé qu'un simple coup, mais ça ne reste que mon interprétation. Par ailleurs, j'ai opté pour la solution du dégagement par la force (ou de la légitime défense) afin d'annuler un passage en rp forcé. Voir son personnage immobilisé et menacé d'une mort imminente sans avoir jamais eu la possibilité d'influer sur l'action est relativement peu agréable.

Je suis en train d'écrire la suite, en ce moment même. Pardon si ces quelques lignes peuvent paraitre discourtoises, mais je tenais à exprimer mon point de vue /hrp/




Dernière édition par Naenira le Jeu 10 Jan - 14:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 10 Jan - 14:47

[HRP] Il n'est écrit nulle part que tu l'as blessée à mort. Molester veut dire maltraiter physiquement: un coup de coude dans les cotes ne ressemble en rien à une caresse ou un acte d'humilité quand on s'est rendu compte qu'on avait fait une erreur de présentation... Je réitère cependant que personne n'a suggéré que tu l'avais battue à mort, mais il n'en reste pas moins qu'au lieu de t'expliquer, tu as préféré frapper et sortir ton arme ... La réaction des brumes ne me semble pas totalement absurde. [HRP]

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Jeu 10 Jan - 15:48

[HRP] Personne ne peut ni ne veut te faire faire ce que tu ne veux pas faire mais tu ne peux pas toi non plus nous imposer de faire ou de dire ce que le BG de notre guilde et nos BG, surtout celui de notre meneuse, ne nous autorisent pas à faire ou dire. Pour en savoir plus je t'invite à lire ne serait-ce que le BG de Ceridwen, il est long certes mais très intéressant. Personne ne peut entrer chez les Brumes les armes à la main et plein d'arrogance sans en subir les conséquences. Mon personnage en intervenant t'a tendu une perche pour te laisser une chance. C'est à toi de voir si tu veux la saisir ou non.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 11 Jan - 0:28

Le visage de Naenira se ferma dans une expression sombre. Laisser tomber son épée ? Il en était absolument hors de question. Cela revenait à demander à un énutrof de partager sa richesse avec le premier inconnu venu. La ranger, dans ce cas ? Comment faire en ayant le bas du corps enserré dans une brume épaisse...

Comme une réponse à ses questions, une faible lueur émana de sous sa chemise. Sens avoir besoin d'y jeter un œil, Naenira sentit ce qu'il se passait et murmura un vague...

« Mustaneïr, aot'take wa »

L'instant suivant, le scintillement se fit plus intense, puis s'évanouit aussi soudainement qu'il était apparut. Naenira ferma les yeux un instant, se passa les mains sur le visage comme si elle s'éveillait d'un long sommeil, et pris une longue respiration. Ce qui se déroula ensuite semblait sortir droit d'un rêve. Naenira se dégagea de l'emprise, passant à travers la brume comme il n'était fait que d'une simple fumée. Elle fit quelques pas en avant, et dès qu'elle jugea avoir assez d'aisance pour se mouvoir, elle rangea son épée dans son foureau pour faire preuve de sa bonne volonté et ajusta ses vêtements froissés par l'agitation des dernières minutes. Enfin, elle se tourna vers la Tisseuse en prenant soin de ne pas soutenir son regard :

« Comme je l'ai dis sans que personne n'écoute, visiblement, je crois que les choses ont mal démarré, et qu'il faut à présent privilégier la discussion à l'action. »

Elle changea un instant d'expression, passant d'un visage fermé à un air compatissant.

« Mais avant que je ne continue, je dois présenter mes excuses pour ces quelques petits désagréments - elle désigna la porte dont le crochet pendait au bout de sa chainette, légèrement tordu, puis le coin de la pièce d'où une ombre l'avait saisi par derrière, toutes dagues dehors, et enfin la brume qui enveloppait la Tisseuse - car j'ignorais que la porte était munie d'un crochet. Concernant la personne que j'ai du frapper, il ne s'agissait que d'un geste de défense. Je deteste me faire surprendre par derrière, et comme tout les politiciens peuvent le confirmer, on s’exprime bien mieux quand on n'a pas le couteau sous la gorge. Il n'y avait donc aucune animosité dans mon geste, mais juste le désir de parler librement. Enfin, concernant la brume qui vous entoure, Tisseuse - elle marqua une pause pour reprendre un peu de souffle - je suis désolée, mais elle n'ira pas me clouer au portes des miens, d'une part car je n'y suis pas tellement disposée, et d'autre part, car comme je l'ai dis, je viens d'un pays situé à plus de deux semaines de voyage par delà la mer, et qu'il serait fort étonnant que vous puissiez me transporter jusque là. »

« Nécessiter l'aide d'une étoile du matin pour une présentation à une guilde... Toute cette histoire commence à prendre des proportions insensées. se dit Naenira intérieurement. L'heure est à la conviction ou à la renonciation. »

« Sans parler du rouge qui me donnerait un teint affreux. Le bleu nuit me va beaucoup mieux » ajouta t-elle ensuite à voix haute sur le ton de la plaisanterie, dans un effort pour détendre l'atmosphère. Elle essaya de se passer la main dans les cheveux, gênée, avant de se rappeler que le sort qu'elle avait lancé l'avait rendue complètement intangible, corps et biens. Elle déboucla la ceinture de son foureau, puis posa soigneusement ce dernier au sol près de son sac. Elle déboutonna également son manteau de voyage qu'elle posa sur le reste, puis se retourna vers la Tisseuse, toujours sans la regarder directement.

« Pour reprendre plus calmement, mes intentions ne sont pas guerrières. Je porte une arme car les temps l'ont décidé ainsi. Les affrontements sanglants et agressions sauvages sont légion, au dehors, et voyager sans arme serait je pense tout aussi dangereux que de menacer l'un des occupants de cette maison à la pointe de ma lame, ce que que, malgré ce que nombre d'entre vous doivent penser, je n'ai jamais eu l'intention de faire. J'aurais pu également adopter un ton servile destiné à plaire à tous, mais ç'aurait été mentir, aussi bien à vous tous qu'à moi-même, que de renier mon héritage. On m'a apprise à rester fière et droite, et que je le veuille ou non, ce legs transparait dans mes gestes et mes paroles. Je m'en excuse, mais je ne crois pas pouvoir -ni vouloir- m'exprimer autrement. »

Elle se tut, alors que sa mâchoire se crispait pour réprimer un bâillement. Dehors, la lune était déjà haute dans le ciel, et malgré le froid, Naenira sentait déjà la fatigue s'insinuer lentement.

« Même si jusque là, mes actions ont relativement peu jouée en ma faveur, je serait prête à réparer les fautes dont on me juge coupable, dans la limite du raisonnable. En attendant, je ne suis qu'une possible recrue pour la guilde, en laquelle je recherche uniquement la convivialité et la compagnie de gens avec qui partager de bons moments et pouvoir raconter et entendre de nombreuses histoires de voyage. Je suis consciente de ne pas pouvoir apporter beaucoup en contrepartie, si ce n'est mes talents en botanique et en alchimie, ainsi qu'un toit à la périphérie de la bourgade de Frigost. C'est une contribution relativement modeste, mais c'est tout ce que j'ai la possibilité d'offrir, hormis une paire de bras en plus. »

Naenira se tut, espérant avoir convaincu et, toujours sous l'effet de son propre sort, attendit une réaction de son interlocutrice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tisha
Tishalicorne
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 11 Jan - 8:46

Occupée à tenter tant bien que mal de récupérer la tomate qu'elle avait empalée au bout de sa corne, la licorne n'avait pas prêté attention à la personne s'étant invitée chez eux. Trouvant que, tout de même, ils faisaient beaucoup de bruit là bas, elle agita son museau de droite à gauche pour se débarrasser du jus qui lui coulait maintenant sur les moustaches, ne réussissant qu'à éjecter la dite tomate contre un mur. Fixant bêtement le pauvre légume, elle haussa les épaules et lâcha un "Miaou" de dépit. La licorne s'approcha alors du hall d'entrée dans un "CLOP CLOP" trop mignon, puis s'effondra devant l'inconnue dans un "POUF" maladroit. Elle leva enfin ses yeux sur l'invité, ne trouvant rien d'autre à dire que...

Grou ??

... en louchant à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Mer 16 Jan - 23:18

Naenira observa les ombres autour d'elle, ne sachant très bien comment réagir. S'agissait-il d'un piège ? Ou d'un test ? Elle conserva une expression neutre afin de ne pas trahir son incrédulité et prêta attention la créature qui venait de sortir de l'ombre. Elle ressemblait à un cheval Ithindrian, avec une robe d'un blanc immaculé, et mesurait environ six pieds et demie. Une unique corne brillante comme l'argent ornait son front, reflétant la lumière de la lune sur les murs et le plafond de la pièce. L'animal avait roulé par terre pour une raison curieuse en poussant un miaulement non moins curieux, ce qui eut pour effet de distraire Naenira de l'attention qu'elle portait à la Tisseuse. L'effet de surprise passé, elle se détourna de la créature qui gisait toujours au sol, et reporta son attention sur son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tisha
Tishalicorne
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 18 Jan - 9:46

La licorne farfouilla alors maladroitement dans sa crinière multicolore à la recherche de l'objet divin, sacré, tant désiré. Elle fini par sortir, tant bien que mal, sa... gamelle de croquettes ! Elle avança celle-ci doucement, du bout des sabots, en direction de la nouvelle arrivante puis se mit à émettre un doux ronronnement.

Mraow ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Ven 18 Jan - 10:05

Titerasemottes regardait la scène en fronçant les sourcils, elle aurait bien offert une tasse de thé à l'étrangère afin de détendre quelque peu l'atmosphère mais celle ci ne lui prêtait aucune attention. Elle n'appréciait guère de passer pour quantité négligeable dans cette maison et s'adressa à la licorne se désintéressant totalement de l'inconnue :

Viens avec moi dans la cuisine Tisha, j'ai du bon lailait tout frais pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordak
Morpion
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 35
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 04/01/2008

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Sam 19 Jan - 12:02

n'ayant que faire de la situation comme à son habitude, Mordak eu tout de même une réaction aux mots de la cuisinière en chef .

Hey Tite et moi alors, j'ai faim aussi Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céridwen
L'Ombre de Glace
avatar

Nombre de messages : 1281
Localisation : Dans la brume ...
Date d'inscription : 15/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Sam 26 Jan - 17:34

Le silence et l'immobilité devenaient pesant et commençaient à passablement l'ennuyer, la faisant fortement douter de la motivation de la visiteuse, recluse dans un mutisme lourd et persistant.
D'un geste, elle envoya sa brume de l'avant. Son déplacement brusque ouvrit violemment la porte de la maison. La voix cassante de la tisseuse retentit, peut être une dernière fois:


- Ton absence de réaction et de réponse aux brumeux présents me lasse. Si tu n'as rien d'autre à dire, ma brume vient de te montrer le chemin que tu dois emprunter. Dans le cas contraire, je te conseille vivement de sortir de ton silence rapidement: ma patience est arrivée à son terme.

_________________
Ne vous fiez jamais aux apparences .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Dim 27 Jan - 8:54

« Mon absence de réaction traduit en fait l'attente de la votre, Tisseuse. »

Naenira avança de quelques pas sur le plancher pour ramasser ses affaires, puis retourna à sa place.

« ... si je puis me permettre, bien entendu. » ajouta-t-elle.

Elle remis soigneusement son arme à son côté gauche, jeta son manteau de voyage sur ses épaules, et pris son sac à la main.

« Je pense avoir déjà dit le nécessaire me concernant. Si ce que j'ai pu dire au cour de la nuit est tombé dans des oreilles sourdes, alors c'est que je me serais trompée en venant ici, pensant que votre blason et votre compagnie pourrait m'apporter satisfaction. »

Tout en faisant attention de ne pas rester en évidence dans l'encadrement de la porte, au cas où un citoyen passerait, elle jeta un regard au dehors : le soleil commençait à pointer à l'ouest, et la froideur de la nuit s'était légèrement atténuée.

« Il n'y a plus qu'un choix à faire, ajouta-t-elle, presque pour elle-même uniquement. Elle marqua une courte pause afin de ménager un effet théâtral à sa déclaration, avant de continuer. acceptation, ou renonciation. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titerasemottes
Mamie Gâteaux
avatar

Nombre de messages : 543
Date d'inscription : 18/01/2007

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Dim 27 Jan - 14:27

De la cuisine Titerasemottes entendit les paroles de la pimbêche étrangère et sentit la moutarde lui monter au nez. Cette fois c'en est trop se dit-elle, je vais mettre les choses au point. Elle sortit de la cuisine, se dirigea vers la porte et s'y laissa envelopper par la Brume. Celle ci sembla s'éclaircir et se faire caresse autour d'elle, mais l'enutrofette ne s'en calma pas pour autant et s'adressa d'un ton froid à l'étrangère :

Cette demeure n'est pas la demeure de la Tisseuse mais celle des Brumes. Effectivement tu te trompes en venant ici en ignorant ma présence et celle de ma famille. Que tu te crois sortie de la cuisse de tous les dieux du monde des quinze réunis peut certes expliquer ton comportement mais ne l'en excuse pas pour autant.
La brume t'a montré la sortie, moi je te conseille de l'emprunter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drure

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 27/01/2013

Information Guilde
Guilde:
Statut dans la guilde: Bras droit

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Dim 27 Jan - 16:42

Sortant de l'obscurité, d'un recoin quelconque de la demeure, une voix rauque et hostile se fit entendre.

Qui es-tu pour te présenter devant nous de la sorte, pour nous ignorer royalement en n'accordant d'attention qu'à la dame de glace ? Si nous n'avons aucun intérêt à tes yeux, vas donc trainer tes sales pattes ailleurs, nous n'avons que la mort à t'offrir, ou bien pire.

Une guilde, que dis-je une famille, est composée de plusieurs membres, tous dignes de respect et d'intérêt. En les négligeant tu ne t'es attirée que leurs foudres. Ce n'était pas Céridwen que tu devais convaincre, mais notre famille dans son ensemble. Et tu as échoué. Maintenant vas, inutile de t'attarder ici, tu n'es plus la bienvenue.


Deux yeux pourpres, scintillants de colère apparurent brièvement dans l'ombre, avant de disparaître. Le Féca s'en était allé, loin de cet hautain personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordak
Morpion
avatar

Nombre de messages : 195
Age : 35
Localisation : Dinan
Date d'inscription : 04/01/2008

Information Guilde
Guilde: Brumes
Statut dans la guilde:

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Dim 27 Jan - 19:25

Regardant son copain Drure, Mordak se dit qu'il lui aurait suffit d'un bon steak mais que finalement il s'en foutais, un peu comme de la pimbêche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naenira

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 26
Localisation : Ici et là, nulle part et n'importe où
Date d'inscription : 02/01/2013

MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   Dim 27 Jan - 19:58

Haussant un sourcil, Naenira se retourna et descendit les marches du porche. Elle avança de quelques pas dans la rue et esquissa un petit signe de la main, sans toutefois regarder en arrière. Alors qu'elle cherchait une guilde agréable et de bonne compagnie, elle n'était apparemment tombée que sur un repaire de démons adeptes des menaces de mort et d’écartèlement, hantant une bicoque sombre au sein d'une ville mal famée.

Bientôt, elle disparut dans le dédale des rues et rejoignit l'étable où elle avait déposé sa dragondinde plus tôt dans la nuit. Ayant attaché ses effets sur la selle, elle enfourcha le volatile et sortit de la cité sans le moindre regret.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Refusée] Carnets de route   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Refusée] Carnets de route
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [résolu] mise en route Mac
» [XL 2011] Construction zone et type de route
» Route du Rhum - 2010 'Virtual Regata'
» Video sur la Route du Rhum en virtuel
» tactiques générales:le flan refusé avec les nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brumes :: A la Lisière des Brumes :: Le Rideau de Brumes s'entrouvre sur le Grand Hall-
Sauter vers: